23/09/10 21h :: BlackOPS @ Eastern Bloc

((( Du son sans lumière au Eastern Bloc ))))
(((( Lightless sound at Eastern Bloc ))))
http://www.easternbloc.ca/

Live electronics / noise performances :
Sunken Skulls
Grkzgl
Monstre

Dubstep Scrambling :
DUBPACK:: AkaThePooh + DJ //// + Taxi Nouveau

24.9.2010
Doors / portes 21:00
7$ no-light light included

Flow @ Sight + Sound, archive en ligne!

La pièce « Flow » a été exposée au centre d’artiste Eastern Bloc en mai 2010. Je publie aujourd’hui une archive qui donne une idée de l’ambiance créée par l’installation.

Dans « Flow » j’ai voulu expérimenter certains concepts tels que la modularité, la projection multi-canale, la mise en espace de la projection, et la génération de contenu audiovisuel en direct. Toutes les images et sons, sont en effet des éléments synthétiques, paramétrables et contrôlables. Chacun des petits écrans de « Flow », vingt-quatre (24) au total, peut être adressé individuellement. À chaque motif visuel pouvant être inclut dans la composition, correspond un algorithme de synthèse sonore. Cette première version est donc une proposition qui démontre le potentiel d’un tel dispositif. Si cette création m’a permis d’explorer l’élaboration d’une composition d’ensemble en partant des sources individuelles, je souhaite dans mes prochains essais, travailler d’avantage sur le plan d’ensemble.

Description du projet:

L’installation audiovisuelle “Flow” explore la fragmentation de la projection dans l’espace tridimensionnel. Il s’agit d’une expérience dans laquelle le spectateur n’est pas seulement entouré par la surface de projection, mais s’y retrouve réellement immergé. La fragmentation de l’écran en de multiples entités autonomes et dispersées, offre une scénographie questionnant les notions de contour, d’écran, mais aussi d’intentionnalité dans la perception. Au cœur du dispositif, chacun des spectateurs est convié à une réception qui lui est propre par le choix de sa position dans l’espace. Le dispositif, délaisse le statut symbolique de l’image en projetant des images abstraites, générées en temps réel, et propose un monde sensible fait d’abstractions géométriques et de jeux lumineux. Alors que la multiplicité des écrans, qui nous envahissent au quotidien, scinde notre attention, la pièce “Flow” utilise la prolifération des écrans comme une stratégie visant à ancrer l’esprit dans une expérience unifiante du temps présent.

Contained Noise [Bruit Contenu]

 

 

 

Ce jeudi, je débarque de Paris, je fait une petite sieste et je me retrouve sur St-Catherine, avec mes amis Francis Théberge, Guillaume Bourrassa et Sébastien Gravel, j’illuminerai le conteneur de ‘Contained Noise’ avec des images abstraites répondants aux décharges sonores de Bourrassa et Gravel.  Interpellé par la morosité politique et par l’appel à l’engagement politique de mon ami artiste Ambroise Vesac, mes images abstraites et architecturales se synthétiserons avec la pensée de Guy Debord en textes, réactualisant une réflexion riche quant à la place que prennent le spectacle et la marchandise dans le monde capitaliste. Faites du bruit, la rue est à nous!

Appel à la résistance du 18 Juin, Ambroise Vesac:

Mutek 2010!

Voici quelques images des soirées A/Visions de Mutek 2010. J’ai travaillé comme régisseur technique au Monument National. C’était un plaisir de côtoyer de sympathiques et talentueux artistes tels The User et Thierry Gauthier (Pour ne nommer qu’eux).  Deux belles découvertes: les ludiques Matmos et sur un ton plus de l’ordre de l’inquiétante étrangeté, Nurses With Wound.  Les photos sont celles prises par les photographes de Mutek.

>>>A/Visions 1
>>>A/Visions 2
>>>A/Visions 3

Flow @ Eastern Bloc

http://www.easternbloc.ca/

Mon travail de maîtrise en cours sera téléporté à Eastern Bloc, le temps d’une mini résidence. En espérant pouvoir vous montrer quelque chose qui dépassera « l’oeuvre en chantier » !

————–

Danny Perreault, avec la collaboration de Yannick Sebag
Flow, 2010 (work in progress)

La pièce “Flow” explore la fragmentation de la projection dans l’espace tridimensionnel. Il s’agit d’une expérience dans laquelle le spectateur n’est pas seulement entouré par la surface de projection, mais s’y retrouve réellement immergé. La fragmentation de l’écran en de multiples entités autonomes et dispersées, offre une scénographie questionnant les notions de contour, d’écran, mais aussi d’intentionnalité dans la perception. Au cœur du dispositif, chacun des spectateurs est convié à une réception qui lui est propre par le choix de sa position dans l’espace. Le dispositif, délaisse le statut symbolique de l’image en projetant des images abstraites, générées en temps réel, et propose un monde sensible fait d’abstractions géométriques et de jeux lumineux. Alors que la multiplicité des écrans, qui nous envahissent au quotidien, scinde notre attention, la pièce “Flow” utilise la prolifération des écrans comme une stratégie visant à ancrer l’esprit dans une expérience unifiante du temps présent.

————–

————–

24-27 mai (galerie ouverte 12h-18h) :::::
::::: 24-27 May (gallery open 12pm-6pm)

{Flow – work in progress}
Danny Perreault (mtl)

Cherche du travail

Je cherche du travail, si possible à moyen-long terme, avec pas un salaire de crève faim.
Des idées? Je suis disponible dès juin:

mon cv ici: http://tiny.cc/ybqgr

S’envoyer en l’air

Voler au-dessus de Montréal dans un petit avion m’a fait un grand bien aujourd’hui. Cela m’a permit de voir, et non seulement de voir, mais aussi de ressentir la beauté de l’hiver. Depuis le début de cette année, j’ai été engourdi par la froideur de cet hiver morne et peu lumineux. Ou du moins, j’ai été engourdi, ce qui fait que l’hiver semble morne et peu lumineux.

Mauvais compagnons de toujours, le doute et la confusion m’ont envahit. Mon travail universitaire n’avance pas comme je le voudrais, ma relation de couple en arrachait. Dans une période de grands changements ou d’apprentissage, semblerait-il que c’est normal d’être confus. J’aurais peut-être du lire cette explication sur la “confusion créatrice” plus tôt:

 » C’est une étape normale d’une recherche qui n’a pas encore trouvé son aboutissement. On trouve ce type de confusion dans l’apprentissage, l’acquisition de connaissances, la démarche d’évolution personnelle, enfin, dans tout processus de changement. On pourrait comparer cette confusion à celle qu’on aurait devant un casse-tête de quelques centaines de pièces dont on ne connaîtrait pas l’image. Au début, c’est le mystère. Mais l’obscurité fait place graduellement à la lumière, à mesure que certaines parties prennent forme. » (source)

L’incertitude a pris beaucoup de place dans ma vie, ma relation ‘amoureuse’ s’est abruptement et tristement terminée. Bien sûr, il n’y a jamais de bon moment pour un tel événement, mais on dirait que l’hiver amplifie la tristesse et le sentiment de solitude. Je ne tiens pas nécessairement à me camper en victime sur mon blog. Il s’agit d’une situation assez commune et même banale, mais qui comporte une inévitable et réelle souffrance. Cette situation, on la revit constamment, et plusieurs humains la vive au moment ou j’écris ce billet. C’est pour cette raison que je me suis permis de l’écrire, non pas pour faire pitié, non pas en révolte, non pas pour dénoncer. Mais seulement par empathie égoïste pour moi-même et pour tout ceux aussi qui sont tristes, parce que leur coeur est brisé, et pour qui l’hiver est une mauvaise passe qui heureusement laissera place au printemps.

Pendant ce court moment de vol au-dessus de la ville, je me suis senti léger. La couche hivernale qui recouvre le sol dévoilait des motifs esthétiques: on y voyait le fleuve gelé en fragments, mais quand même en mouvement. Les enfants qui glissaient dans un parc étaient de la taille de puces. Je pouvais voir l’entièreté de la ville dans le fond de mon oeil. Ce rapport d’échelle différent, ce point de vue d’ensemble et cette clarté lumineuse réfléchie sur la blancheur de l’hiver me faisaient reconsidérer mes ennuis comme de microscopiques faits anodins.

Nouvelle demeure!

Bienvenue sur mon nouveau Blog. Je déménage ici pour des raisons techniques mais aussi pour faire une mise-à-jour personnelle. Blogspot reste limité quant à la gestion de la mise en page et de la personnalisation de l’interface. Le nouveau blog WordPress est plus personnel, plus paramétrable. J’ai aussi décidé de joindre l’utile à l’agréable; soit de constituer un blog qui soit aussi mon site web personnel.

Cette nouvelle version contient donc mes informations professionnelles, les projets auxquels je participe et mes projets passés. Cette nouvelle plateforme, bien qu’elle paraisse plus formelle, j’espère qu’elle ne sera pas limitative. Je souhaite continuer de parler intimement de sujets reliés à mon domaine d’étude et professionnel, ou pas. Je m’en servirai pour partager mes découvertes, questionnements, que ce soit d’ordre culturel, médiatique, ou personnel. Bref je continue d’y devenir un bloggeur, observateur du monde et de moi-même dans le monde. J’espère pouvoir intéresser des lecteurs et que vous interagirez par vos commentaires.

l’ancien blog situé à l’adresse http://dannyperreault.blogspot.com/ ne sera donc plus alimenté!

Nouvelles vidéos de vieux projets en ligne!

Tvestroy >>>Vidéo
Vetroy >>>Vidéo
Anima Mix City (V3) >>>Vidéo

Popcore >>>Vidéo Popcore#1
Popcore >>>Vidéo Popcore#2

Show de Boucane
>>Vidéo
La crise du Homard >>>Vidéo
Asphalte Auto-Arosante >>>Vidéo

Voir les avions tomber >>>Vidéo
60 Hertz >>>Vidéo
Coq’n’roll >>Vidéo

Theme Customization by Fitr Theme Options